©2019 by LiaisoNZ. Proudly created with Wix.com

  • liaisoNZ

Restriction d'accès à Mermaid Pools


DOC ferme la passerelle non officielle menant de la baie de Matapouri à la pointe de Rangitapu et à Mermaid Pools et découragera tous les visiteurs d'accéder à la réserve panoramique et aux piscines naturelles (Mermaid Pools).

La passerelle non officielle a été créée au sommet sacré de la réserve d’Otīto, sans consultation ni soutien préalable du DOC, et manque donc d’exigences vitales en matière de santé et de sécurité pour devenir un sentier public de promenade.


Jusqu'en 2010, une voie d'accès naturelle permettait aux visiteurs de se rendre à Mermaid Pools en passant par un trou dans les rochers qui ne permettait auparavant que l'accès à marée basse. Après que le rocher se soit effondré en 2010, le passage non officiel a été créé en travers de Rangitapu Pā (le sommet sacré pour les maoris), permettant ainsi un accès toutes marées à Mermaid Pools. Cette passerelle n'a jamais été officiellement établie par DOC et n'a jamais été gérée ou promue par DOC. La nouvelle allée accessible à toutes les marées a provoqué une série d'accidents dans et autour des piscines lorsque de grosses vagues à marée haute ont balayé des personnes et les ont jetées dans la mer ou sur les rochers, entraînant des blessures graves, sans compter les risques de noyade.


Outre le volet santé et sécurité de la fermeture de la passerelle, le Traité de Waitangi confère au DOC une responsabilité qui consiste notamment à permettre au hapū (le clan, en maori) d'exercer ses responsabilités en tant que gardiens sur les terres et les eaux de conservation publiques. Cette responsabilité comprend des éléments de protection, de tutelle, d'intendance et d'utilisation coutumière en relation avec les terres ancestrales, l'eau, les sites et les ressources.


La santé environnementale et culturelle de Te Wai O Te Taniwha (Mermaid Pools) et de Rangitapu Pā (le sommet sacré) est également affectée par le grand nombre de visiteurs empruntant la passerelle non officielle. Une inspection récente a mis au jour des déchets insalubres sur le Pā sacré et éparpillés sur les rochers autour des Mermaid Pools. Les recherches écologiques entreprises ont montré une dégradation de la santé générale des Mermaid Pools et des forêts en particulier pendant les mois d'été les plus occupés.